Aicha Touré : décède lors de son accouchement suite aux coups de son mari

En Afrique : Aicha Touré. Famille Saidos Touré et N’na Marie Diop parents de la défunte Aicha Touré remercie toutes les personnes qui ont manifestées leur marque de sympathie suite au décès de leur fille Aicha Touré. Par ailleurs il s’est avéré que la défunte était toujours victime de violence conjugale. En effet son époux ne cessait de la battre même étant enceinte. La maltraitance et le mauvais traitement a été le lot de cette adorable fille de bonne éducation et de bonne famille. L’hémorragie après l’accouchement à été donc consécutive aux violences subit par la défunte par son époux. Pour ce faire, la violence domicile étant puni et condamnée par la loi, la famille Touré autorise toute personne : amis, parents, sympathisants et défendeur des droits de la femme et des violences faites sur les femmes de descendre dans les rues et de manifester leur indignation pour que justice soit faite, pour que ce mari criminel soit arrêté et jugé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *